Le Bac Pro MELECLe Bac Pro MELEC

Pour se former à l’électrotechnique en France, il faut se préparer au bac pro MELEC (Métiers de l’Electricité et de ses Environnements Connectés) en sortant de classe de 3ème ou être titulaire de certains CAP (tel que le CAP Préparation et réalisation d’ouvrages électriques).

Le Bac Pro MELEC se prépare sur une période de 3 ans et inclut un temps de formation en entreprise de 22 semaines.

Débouchés & poursuites des études

Les bacheliers issus du Bac pro MELEC choisissent généralement leur métier parmi :

  • Artisans électriciens,
  • Ouvrier dans une entreprise d’Electricité Générale (aussi bien dans l’habitat que dans les bâtiments tertiaires et le câblage industriel, ainsi que le câblage des réseaux)
  • Agents des services de maintenance des grosses entreprises.

Avec une formation complémentaire d’un an, ils peuvent travailler dans les sociétés de pose et d’entretien des ascenseurs, ou devenir monteur de lignes catenaires, ou monteurs de réseau de distribution. Ils peuvent aussi entrer dans la partie commerciale chez les revendeurs de matériel électrique.

Enfin, ils peuvent poursuivre leurs études et continuer vers un BTS Electrotechnique, Maintenance ou Domotique.

Le BTS Electrotechnique

300 lycées techniques environ accueillent des étudiants en BTS Électrotechnique, et le taux de réussite est de 72.2%.

Durant la première année, les étudiants sont évalués sur les matières suivantes :

  • Culture générale et expression
  • Anglais
  • Mathématiques
  • Construction des structures matérielles appliquées à l’électrotechnique
  • Sciences appliquées
  • Essais de systèmes
  • Génie électrique

Le stage en entreprise dure deux semaines.
Durant la seconde année, les étudiants sont évalués sur les mêmes matières, avec 4 semaines de stage en entreprise, qui leur permettra de rédiger un Rapport de stage de technicien en entreprise.

L’épreuve du BTS Electrotechnique consiste en :

4 matières en Contrôle en Cours de Formation :

  • Culture générale et expression Anglais
  • Organisation de chantier (pratique)
  • Rapport de stage (oral)

3 épreuves à l’écrit :

  • Mathématiques
  • Pré-étude et modélisation
  • Conception et industrialisation

1 épreuve à l’oral :

  • Présentation du projet technique industriel

Technicien supérieur : et après ?

Les étudiants qui le souhaitent peuvent poursuivre leurs études avec une formation complémentaire (Eclairage, Automatisme, Technico-commercial…), une Licence (Ingénierie électrique), une Licence professionnelle ou encore une Ecole d’ingénieurs après une classe préparatoire aux grandes écoles (Math.spé. Adaptation Technicien Supérieur).

Sources et informations complémentaires

Letudiant.fr, et sa Boite à outils BTS Electronique : http://bit.ly/2yjeVuk
Les ressources de l’Onisep : http://bit.ly/2C7WZG8
Fiche ONISEP du Bac Pro MELEC : http://bit.ly/2BIcPra

Merci à Henri Martel-Hebrard, professeur d’électrotechnique du Lycée Professionnel Guynemer d’avoir partagé son expérience afin de rédiger cet article.